Circonscription Gap 1
12 avenue Foch
Hautes-Alpes
 

Le QR-Code au service de la pédagogique de projet

vendredi 19 mai 2017, par Isabelle Roos, Philippe Bertochio

1) Définition du QR Code

Un QR code (ou flash code) est un code barre qui permet de stocker des informations numériques (textes, images, sons, adresses…). Il peut être imprimé sur un support papier, placé dans un livre ou dans notre environnement.

Déchiffré à partir d’un téléphone mobile ou d’une tablette (équipés d’un appareil photo et du lecteur approprié), il relie alors l’espace physique et l’espace numérique. L’outil s’annonce intéressant par exemple pour introduire la réalité augmentée dans un musée.

2) Définition du projet et construction :

Un projet au service des apprentissages

La logique de l’élève est de se mobiliser pour un projet, de rencontrer des obstacles et de les transformer en objectifs d’apprentissage ou en désir d’apprendre.
La logique de l’enseignant est de définir en terme d’objectifs ce qui doit être appris et de les transformer en obstacles pour l’élève dans le cadre de situations vécues en classe.

L’opération qu’effectue le maître en mobilisant l’élève sur le bon problème s’appelle la « dévolution » du problème …

Dans le cadre du projet QRCode, l’élève participe à divers projets, et va effectuer des apprentissages dans le cadre de cette « tâche complexe ». (Production d’écrits, lecture à haute voix, repérage géographique, historique etc… ).

Des compétences vont être découvertes, abordées et sollicitées pour la réalisation du projet. Les élèves construisent une connaissance contextualisée dans le cadre du projet QR Code.

L’enseignant doit alors mettre en œuvre des apprentissages interdisciplinaires.
Les éléments de savoirs rencontrés devront ensuite être entraînés dans le cadre de « tâches minuscules », (entraînements systématiques sous forme d’exercices). Chaque exercice étant identifié par l’objectif auquel il entraine afin de donner du sens aux exercices d’entrainement.

Les tâches complexes et tâches minuscules s’articulent et donnent du sens aux apprentissages.

Si les tâches complexes sont communes à la classe (projets), lui donnant ainsi sa cohérence, les tâches minuscules gagnent à être individualisées. Les élèves n’ayant pas tous le même besoin d’entrainement systématique. Certains élèves, moins à l’aise ou plus lents, ont besoin de plus d’exercices, donc de plus de temps pour les tâche minuscules. Repenser la gestion du temps devient une nécessité, le modèle frontal collectif n’étant plus opérationnel.

3) Ce que permet le projet :

- un investissement fort de tous les élèves y compris de ceux à besoins éducatifs particuliers,
- le plaisir de communiquer et de partager avec les autres dans le cadre d’un lieu culturel riche,
- la mise en place des évaluations des apprentissages : Validation des compétences du socle,
- l’intégration du projet dans les parcours culturel, citoyen, de santé, articulé avec le projet Educatif Territorial (PEdT),
- la mise en œuvre de l’enseignement moral et civique.

La création des QR code pourra être l’aboutissement de projets :
- VEMAR
- Festival des arts
- Continuité du projet OCCE : trésors de mon village
- Projet artistique et culturel en lien avec les partenaires institutionnels
- Projet artistique et culturel en lien avec le patrimoine immatériel
- Projet petit patrimoine bâti avec le parc naturel régional du Queyras
- Projet inter-degrés

4) Objectifs généraux au service de l’acquisition des compétences disciplinaires en lien avec les programmes et le socle commun

- être capable de concevoir, avec une classe, un projet complexe liant arts visuels, maîtrise de la langue, production et communication,
- utiliser les outils informatiques indispensables à la réalisation de ressources.
- être capable de mener concrètement un projet multimédia, dans une perspective d’éducation aux médias et à la culture,
- former les enseignants en les rendant plus autonomes dans la création et la publication des productions,
- travailler dans le cadre de la liaison inter-degrés et de la mise en place du cycle 3.
- développer le partenariat institutionnel et local,
- enrichir la culture humaniste par la rencontre d’éléments culturels de son territoire.
- s’approprier le milieu par des jeux traditionnels, danses, jeux d’orientation, randonnées…
- développer des compétences morales et civiques.

5) Élaboration d’un calendrier :

Pour les enseignants participant au projet » trésors de mon village », le calendrier de l’OCCE servira de cadre.

6) Liens entre le projet et les programmes 2016

PDF - 299.2 ko
Démarche d’investigation
PDF - 96.1 ko
Arts plastiques et visuels
PDF - 34.4 ko
Interview
PDF - 62.2 ko
Langues vivantes et régionales
PDF - 39.1 ko
Lecture de paysages et de cartes
PDF - 30.5 ko
Produire des textes écrits
PDF - 66.1 ko
Réaliser un fond sonore, mettre en voix
PDF - 59.1 ko
Repérage d’un territoire
PDF - 60.7 ko
Respect des lieux et patrimoine
 
Circonscription de Circonscription Gap 1 - 12 avenue Foch – Adresse - 05000 Gap – Responsable de publication : M. Laurent PETER
Dernière mise à jour : dimanche 19 novembre 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille